PROJET AUTOBLOG


Sam & Max: Python, Django, Git et du cul

Site original : Sam & Max: Python, Django, Git et du cul

⇐ retour index

Not invented here

jeudi 24 avril 2014 à 09:18

À la maison on joue beaucoup. Aux jeux vidéo, bien entendu, mais aussi à tout un tas d’autres trucs, incluant des jeux de rôles, de société, de carte… Ça joue même de la musique. Il y a un carton qui déborde de cartes magic, l’indispensable pot plein de dés 6/10/20, et des dizaines de boîtes en tout genre, parfois des titres dont moi-même je n’ai jamais entendu parlé, un piano à queue, divers lots de baffles et même des contentions psychiatriques. Pour d’autres jeux.

Je me tâte à faire une rubrique “jeu” d’ailleurs, pour introduire un jeu de plateau de temps en temps.

Évidement, à force de parties, on commence à en avoir plein le cul d’attendre le tour de l’autre, donc on joue au chrono. On a tenté le sablier, la montre, le portable, l’app, et rien n’est vraiment satisfaisant.

Que fait un programmeur dans ce cas ? Il réinvente la roue, bien sûr !

Voici donc All That Counts, une Web app qui contient :

C’est du HTML5 + Javascript, il n’y a pas de backend. Est inclus un mode offline, donc il suffit de visiter l’app une fois pour pouvoir toujours l’utiliser sauf vidange du cache. Magie de Bootstrap, ça marche sur mobile, tablette et destop. Comprendre : design responsive générique.

Sur les navs supportant l’élément audio, ça gong à la fin des timers.

La page “Count Down” est pratique pour faire sa gym, cuire ses œufs et organiser une partie avec des tours limités dans le temps pour 3 joueurs ou plus. Les widgets incluent le temps de dépassement si on a besoin de mettre des pénalités aux escargots et aux stallers.

La partie “Chrono”, c’est gadget pour moi, mais ça pourra peut être servir à certains. J’y ai collé la possibilité de cumuler des temps de tours, pour les sportifs. Je ne sais pas si c’est utile, les coureurs me diront. A la limite pour les concours d’apnée…

L’onglet “Counter” c’est pour compter les points quand on a pas de papier ou de jeton, c’est du dépannage. Ça peut servir aussi pour les gens dont le métier implique de compter des têtes de pipe comme les videurs, les hôtesses de l’air, etc.

Ce qu’on utilise le plus est le mode “Versus”, qui sert aux duels. C’est une sorte de pendule d’échecs, avec plusieurs comportements réglables. Par défaut, le passage d’un décompte à l’autre se fait automatiquement et manuellement, chaque changement de joueur impliquant une remise à zéro.

Comme il n’y a pas de backend, vous pouvez avoir le code source en faisant Ctrl + S, donc je vais pas vraiment me faire chier à le mettre sur github. Déjà, j’ai du codé en pur JS. Moi. Heureusement qu’il y a AngularJS, sinon je changeais de métier. Le déploiement, pareil, c’est Ctrl + C, Ctrl + V, donc je vais pas écrire de doc. L’utilisation, bon, c’est des clics sur des boutons labellisés…

Le code source est dispo sur github.

La seule astuce, c’est qu’en mode versus, CTRL permet de faire un switch, et SPACE permet de faire pause et resume. Je pense que vous vous en sortirez. C’est un compteur, pas une navette spatiale.

Si l’envie incroyable de rajouter des features vous prend, mettez un comment, et je me bougerais le cul pour githuber tout ça.

flattr this!