PROJET AUTOBLOG


Sam & Max: Python, Django, Git et du cul

Site original : Sam & Max: Python, Django, Git et du cul

⇐ retour index

Recentrer les efforts dans l’open source 17

jeudi 5 février 2015 à 11:25

Je râle souvent en ce moment contre les gens qui réinventent la roue. Dernièrement, c’était pour les gens qui sortaient chaque semaine une nouvelle lib pour accéder à un dico avec la syntaxe dico.cle.cle.cle.

Cela m’énerve doublement.

D’abord parce c’est de l’énergie perdue : le temps passé à développer cette nouvelle lib aurait pu être consacré à améliorer l’ancienne, la maintenir, la corriger, etc. C’est pas comme si on avait trop de bras dans le monde de l’open source.

Ensuite, parce que ça créé plein de confusion.

Dans un monde où il y a 40000 libs, l’utilisateur qui doit choisir ne sait que faire. Créer une énième solution lui ajoute un choix, qu’il doit évaluer. Ca divise aussi l’impact de la publicité qu’on peut faire à la ou les meilleurs solutions. Et on sait que faire connaître quelque chose est difficile.

Bref, réinventer la roue est un pur gachi.

Certes, pas pour l’auteur. Il a amélioré ses capacités techniques, il s’est peut être même amusé, et il a mis un coup de polish a son égo. Je le sais, moi aussi je le fais. J’aime ça.

Mais le monde du libre ne fonctionne que si on peut mettre son cul de côté de temps à autre. Déjà qu’on utilise gratos tout le boulot des autres, c’est le minimum de se sentir un peu concerné, non ?

Alors, évidement, je ne parle pas de recréer une lib pour le même usage, mais qui le fait différemment. Où alors un fork du fait de mésentente avec la direction précédente du projet. Il y a des raisons acceptables pour faire une autre roue.

Il y a néanmoins des cas évidents où ce n’est pas le cas.

Par exemple, j’avais pondu requests-twisted pour me faciliter la vie, n’ayant pas trouver quelque chose de similaire.

Ce matin, l’auteur de txrequest me notifie qu’il a lui aussi une lib qui fait pareil, mais un poil plus avancée, et me demande si je peux fermer mon projet et pointer vers le sien.

Je regarde son projet, je l’évalue. Effectivement, le sien est plus intéressant. Le mien n’apporte rien par rapport à lui. Et sa lib a clairement besoin de visibilité puisque je ne l’avais pas trouvée.

J’ai donc édité mon projet pour pointer vers son projet. Si j’ai des améliorations futures, je ferai un PR sur son repo.

La communauté, ce n’est pas 2 ou 3 gros exploits qui brillent. C’est la somme de milliers petites choses qui amène le mouvement dans la bonne direction.