PROJET AUTOBLOG


shaarli-Liens en vrac de sebsauvage

Site original : shaarli-Liens en vrac de sebsauvage

⇐ retour index

Measuring block size of flash - Les petits liens d'Alda

jeudi 28 novembre 2013 à 18:52
Voilà l'explication: Plus vous prenez une taille de bloc petite, plus il y a de bloc pour un même espace de stockage (C'est logique). Or il faut bien enregistrer à quels fichiers sont attribués chacun de ces blocs: C'est le rôle de la FAT. Donc, blocs plus petits = plus de blocs = plus grosse FAT.
En écrivant un fichier d'une taillée donnée, si vous avez de petits blocs vous aurez plus d'entrée dans la FAT à mettre à jour.

A l'opposé, l'inconvénient des gros blocs, c'est qu'un fichier prendra au minimum la taille d'un bloc (Si vous prenez des blocs de 32 ko, un fichier de 10 octets occupera 32 ko sur le disque). Ce n'est pas bon si vous avez beaucoup de petits fichiers.

L'idéal est donc de prendre un format FAT avec de gros blocs (FAT plus petite, donc qui prend moins de place sur disque) et de zipper vos fichiers avant de les copier sur la clé (pas d'écriture de petits fichiers).
Plus vous voulez stocker de gros fichiers sur la clé USB, plus vous avez intérêt à choisir de gros blocs.

EDIT: Ce que je viens de dire reste vrai, mais j'avais lu trop rapidement l'article: il ne fait pas d'écriture de fichiers sur la clé USB, mais directement un dump du disque. Dans le cadre d'une écriture secteur par secteur (enfin histoire de parler puisque les clés USB n'ont pas de secteur), cette différence est tout de même curieuse (cf. https://sinon.org/links/l87.html)
(Permalink)