PROJET AUTOBLOG


shaarli-Liens en vrac de sebsauvage

Site original : shaarli-Liens en vrac de sebsauvage

⇐ retour index

Prefer:Safe — Making Online Safety Simpler in Firefox | Mozilla Privacy Blog

lundi 25 août 2014 à 06:48
Mmm... Mozilla, je ne sais pas trop quoi penser de ce truc. Encore une fois, c'est pour protéger les chtits nenfants, mais j'ai des doutes sur l'efficacité de ce système, et sur l'impact sur la censure qu'il risque d'engendrer.

Voici comment cela fonctionne: Si Firefox détecte que le contrôle parental du système d'exploitation est actif, il ajoute dans toutes ses requêtes HTTP l'entête: "Prefer: Safe". Les sites web peuvent alors choisir de ne pas afficher du contenu potentiellement "choquant". Cette option ne sera *PAS* désactivable dans Firefox, pas même avec le about:config. Un draft de cette spécification est déjà soumis à l'IETF.

Ce que je vois comme problème, c'est que le choix d'afficher ou non est fait côté serveur, non coté client. Comment le serveur peut-il juger de ce qui est acceptable pour le client ?  Cela dépend de l'âge, de la culture, des lois, de l'éducation que choisissent les parents pour leurs enfants...  comment peut-on résumer le blocage à un simple "Prefer:Safe" ?
Qu'est-ce qui doit être censuré pour le bien des enfants ? Un site parlant de contraception ou d'éducation sexuelle ?  Totalement immorale pour certains, parfaitement normale et utile pour d'autres. Un site d'association LGBT ?   Totalement illégale et puni de prison dans certains pays, d'utilité publique dans d'autres.   Un site qui critique un gouvernement ou la monarchie ?  Choquant et illégale dans certains pays.  Vous voyez que la pente vers la censure est vite prise.  Oh certes Mozilla dit que chaque serveur est libre d'honorer ou pas le "Prefer:Safe", mais c'est comme les DRM (EME), n'est-ce pas ?  Chacun est libre.  Mais jusqu'à quand ?  Jusqu'à ce que les gouvernements imposent aux sites le support du "Prefer:Safe" sous menace de blocage, le tout avec le prétexte de protéger la jeunesse ?  Ou jusqu'à ce qu'un jour les navigateurs décident de ne pas afficher les sites qui n'honorent pas "Prefer:Safe" par mesure de sécurité préventive ?  Je prédis pas l'avenir, mais l'idée me déplaît.

Google/YouTube censure déjà une partie d'internet en fonction de l'emplacement géographique (et aussi un peu de l'âge). Avec ce draft, nous sommes en train de demander aux serveurs de rendre une *partie* d'internet inaccessible à une partie des internautes. Il faut que nous fassions attention à ce que nous demandons.
(Permalink)