PROJET AUTOBLOG


shaarli-Liens en vrac de sebsauvage

Site original : shaarli-Liens en vrac de sebsauvage

⇐ retour index

The web of names, hashes and UUIDs

lundi 16 mars 2015 à 09:50
Je trouve intéressante la question que se pose ce développeur: Sur internet quand une ressource est déplacée, on a droit à un beau 404. Car pour trouver une ressource, on est dépendant de son URI, c'est à dire de son emplacement sur le net. Et internet étant en constante évolution, les documents disparaissent tout le temps. Comme notre cerveaux perd des neurones en permanence, internet perd des documents en permanence.

Et si on localisait une donnée non par son emplacement, mais directement par son contenu ? C'est tout à fait faisable avec les hash (sha1 ou autre) et les DHT.  C'est déjà ce que sont les clients BitTorrent utilisant les liens Magnet ne contenant que le hash. Ça se tient. On peut alors accéder à la donnée avec un identifiant qui lui est unique.

Mais si la donnée soit être modifiée ? (par exemple une page web).  On pourrait utiliser un UUID et le mettre dans les méta-données du document.

Bref... problème globalement intéressant, et il est amusant de constater que c'est déjà ce qu'implémente Freenet: Les URI contiennent soit des CHK (Content Hash Key) référençant un document précis selon son contenu, soit des SSK/USK (Subspace Keys) qui permettent de référencer un contenu ayant plusieurs versions (et signé cryptographiquement afin de s'assurer que n'importe qui ne publie pas une nouvelle version d'un document).

Tout cela va dans le sens d'un affranchissement de la centralisation du web.
(Permalink)