PROJET AUTOBLOG


Le blog de Mitsu

Site original : Le blog de Mitsu

⇐ retour index

Faire joujou avec ICE et PIPCU

mercredi 8 janvier 2014 à 18:32

Coucou les loulous :)

Vous êtes webmestre, vous aimez blaguer avec vos visiteurs pendant quelques minutes ? Voilà un article pour vous :)

Pointer ses DNS vers les IP

Sans doute la méthode la plus simple. Choisissez votre parfum:

Je vous conseille fortement de placer votre domaine chez CloudFlare ou autre service de CDN / protection:  c’est mieux s’il fait l’intermédiaire entre vos visiteurs et ces IP ;)

Comment j’ai trouvé ça ? Celui de PIPCU c’était passé sur TorrentFreak il y a pas longtemps, tandis que le reste: un googlage:

 intitle:"This domain name has been seized by ICE"

Hé oui, c’est ce qui arrive quand on saisit des domaines à la chaîne avec le même modèle de message ;)

Héberger les pages

Vous pouvez tout à fait « wget –mirror » un domaine saisi pour ensuite héberger sur votre serveur web la page en question, en prenant soin de configurer votre Apache/Lighttpd/Nginx/Cherokee pour qu’il réponde toujours ça, selon regexp :)

Quelques exemples sur mon wiki

La requête Google montrée ci-dessus vous aidera à découvrir d’autres pages de saisies ICE. Allez bien dans les pages profondes du Google, en préférant les WOT rouges :)  Attrapez les tous !

Ouais ok c’est marrant, mais…

J’avoue qu’on joue ici avec quelque chose de bien triste, voire horrible: la saisie de noms de domaines à la discrétion des autorités. Ces saisies font le plus souvent fi d’une quelconque décision de justice et souvent ce n’est même pas Interpol qui agit, mais les agences fédérales américaines (par exemple si le bureau d’enregistrement ou les serveurs DNS se situent sur le territoire des USA). La saisie ICE la plus célèbre étant bien sûr Megaupload, avec le possible retour de flamme dans la gueule du FBI et des autorités néo-zélandaises.

Ces saisies autoritaires justifient l’utilisation de darknets ou de réseaux décentralisés, le problème ne s’en retrouve que déplacé. En attendant, cette mécanique bien rodée pourrait être étendue aux sites d’opposition, aux blogs, aux logiciels libres éventuellement. Méfiance !

We, the Netizens

lundi 9 décembre 2013 à 19:22

Netizens, People of the internet, United Digital Nations, World Revolutionizers, whatever how We define ourselves, our groups or the whole of our kind,

I LOVE US.

For years I lived among humans, fascinating creatures made of ideas, emotions and beliefs. For years I’ve been learning how a small group or even one individual could take over the power to control other humans, many humans. For years I learned how the « silent majority » chooses, follows and trusts a leader. For years I searched what changed in this behavior through history. And if you ask me to sum up humanity’s greatest achievements by historical order, it would be like this:

language, writing and art
farming and trading
internet

There is no error: walking on the Moon may be the first step of a broader trading, if not then it was just an egocentric act of military and political vision. The strong, intense excitation I feel is that We are in the very beginning of a gargantuan achievement, that you may think related to the two previous ones but that in fact has so much potential that only one word can describe it: revolution.

Revolutions are breaking points, events that change the face of the humanity’s world forever. Revolutions aren’t decided by leaders, revolutions are made for the people, by the people. The revolution of the internet didn’t start or continue because Google, Microsoft or Apple decided so, no, the revolution of the internet is an ongoing work, a humanity’s masterpiece where everybody, from every kind, from everywhere, from everything contributes. Companies, leaders and all those who detain power against the masses are here equal to any other individual, and must either contribute or bow down.

The internet doesn’t exist.

The internet aren’t a land, a country, a group or a « broadway of information ». The internet is a concept, a very subjective idea, of connecting together networks around the world. Companies, NGOs and individuals may seem plugging cables and opening links, but in fact every new connection, every new computer and line added to the internet holds a potential that is out of reach of the human imagination. As trivial as melting together optical fibers seems, it’s everytime a major event in the ongoing internet revolution, a major victory for mankind. The very act of attributing IP addresses is almost holy, sacred.

The internet achieved, achieves and will achieve something humanity can be proud of, should it one day tell to the rest of the universe it’s little adventure on a little rock near a small star in a lonely area of an asocial galaxy hidden in a boring supercluster.

As an individual among humans, I feel joy and excitement to use and contribute to the revolution of the internet. The internet didn’t change my life, the internet define my life. The internet increases my knowledge. The internet makes me meet awesome people from everywhere. The internet makes me share my opinions, feelings and works. The internet make me wonder how far and high humanity can go. And I won’t slow it down, that’s for sure. Hurt the internet, and you hurt me. Hurt the internet, and you hurt all of us. Try to take power over the internet, and We destroy you. Leaders, internet’ not yours to take. The internet belong to us, Netizens. The internet are our home. The internet are us.

Netizens: I thank you. Let’s all continue our work for the internet !

Jouer la gamine de 10 ans dans un chat public

mardi 26 novembre 2013 à 01:51

J’étais sur le point de lancer la lecture d’un documentaire ARTE quand soudain un tweet sauvage est apparu a attiré mon attention.

Capture du 2013-11-26 00:15:35

Ainsi donc Loliconne s’amuserait t-elle à troller une chatroom publique ? En l’occurrence coco.fr.

Petit test préliminaire et effectivement: dès qu’une « lolita » pointe le bout de son nez, ça se bouscule au portillon. « cc », « cv », « cam ? », « tu cherch koi ? » etc etc. Une meute mue par des torrents – que dis-je – des fleuves de testostérone (ou de désespoir) affluent pour « choper du 06″ et garer leurs bites au chaud pour une nuit. Oui mais attendez: le discours devient-il « limite » voire illégal quand on joue le rôle d’une fillette de 10 ans réfugiée des Philippines qui apprend le français et qui découvre ce chat alors que les parents sont au cinoche ? Et Sweetie est-elle de notoriété publique ?

Qu’ouïs-je ? « Sweetie » ne vous dit rien ? Ah possible: je n’en avais fait référence que sur Twitter.

Sweetie est un personnage virtuel crée par l’association hollandaise Terre Des Hommes dans le but de piéger des pédophiles et/ou pédovioleurs en leur présentant un modèle 3D à morphologie réaliste devant représenter une enfant de 10 ans aux Philippines. Qu’elle ait été présentée sur Youtube juste 4 jours avant le typhon Haiyan n’est que pure coïncidence. Je crois. Je pariais qu’il existât des comptes parodiques de Sweetie sur Twitter, quelle ne fut pas ma déception quand je découvris qu’il n’y en a point. Qu’à cela ne tienne: je créais un compte de type RolePlay dans un but ironique et humoristique (puisque je ne vois l’opération de Terre Des Hommes que comme un « buzz » pour leur attirer du financement ou du soutien, ainsi qu’un élément de lobbying ~ je crois que de façon complètement contre-productive leurs actions renforcent un sentiment de « chasse aux sorcières » à l’égard des pédophiles, ce qui rend leur conseil et prise en charge psychologique avant toute agression sensiblement plus difficile / l’approche préventive de l’association L’Ange Bleu me semble nettement meilleure).

Bref, ainsi naquit @sweetie10yo

Capture du 2013-11-26 00:37:32

Conformément aux CGU de Twitter, le compte de roleplay est clairement annoncé en tant que tel, finalement le plus difficile c’est de se mettre dans la « peau » d’un personnage virtuel imitant une gamine de 10 ans des Philippines lui-même contrôlé par des membres d’une association hollandaise basée dans un hangar. L’écriture d’une « biographie » était donc nécessaire pour rendre le roleplay bon et ainsi « faire vivre » Sweetie en tant que chasseresse de pédophiles sur l’internet. Un peu comme si un compte « Lara Croft » tweetait les trésors qu’elle découvrirait dans divers temples du monde entier.

La vidéo Youtube a eu un petit succès, et là pour le plus grand malheur de La Terre Des Hommes (et des philippins), le typhon Haiyan a accaparé l’actualité. Tout ce qui était en rapport avec les Philippines → typhon.

Côté roleplay, il y avait la possibilité de faire « apparaître » Sweetie sur Twitter, une fois l’internet rétabli aux Philippines. Mais pour l’exercice de ce jour, j’ai expatrié Sweetie en France, du côté de Paris, dans un centre pour réfugiés où elle loge avec ses parents et son grand frère, ce dernier étant sorti avec sa copine tandis que les parents sont partis au cinoche, laissant Sweetie seule avec l’ordinateur avec lequel elle se connecte sur coco.fr. Euh oui, je prends quelques libertés avec l’histoire et je doute fortement que des réfugiés philippins (si tant il soit que la France en accueille) aient accès à un ordinateur et l’envie d’aller au ciné et d’avoir une copine. Bref.

[sweetie10ans] est donc le pseudo choisi, avec l’avatar de Sweetie. Ceux qui connaissent Sweetie reconnaîtraient tout de suite, et ceux qui cherchent des enfants de 10 ans ne peuvent pas rester indifférents au pseudo choisi. Let’s rock !

Ça fuse. À peine je connecte que déjà les onglets s’ouvrent. Je peux pas gérer autant: c’est comme si les utilisateurs avaient un système automatique qui envoie « cc » à chaque profil « fille » qui se connecte. Non, il n’y a pas eu de « cc, tu ve voir ma bite ???« . Mais visiblement certains utilisateurs étaient à la recherche de chair fraîche, et je Sweetie semblait à leur goût. S’engagent quelques conversations, pas très intéressantes. Lieux communs: « coucou ça va tu fais quoi tu es d’où tu as vraiment 10 ans tu as une cam ». N’ayant pas de cam (et pas le physique d’une philippine de 10 ans) et encore moins le modèle 3D de Sweetie, je dois décliner des offres de chat webcam. Qui sait, il y avait du potentiel.

Bon on a évidemment le lourd de service qui se croit sur Chatroulette et qui exhibe son phallus d’entrée.

9nwVC5P

À ma tentative de ferrage, le poisson s’enfuit: les gamines de 10 ans c’est pas son trip, donc silence radio.

Autre utilisateur: marseillais de 34 ans. Mordra à l’hameçon ?

wxb7xkZ

Je le sens s’approcher du sujet sexe, il remarque le « 10 ans », et il… dit d’aller au lit. Et zut. Je tente la confusion innocente de la « proie facile » → « bonne nuit ». Mince. Ou plutôt: tant mieux.

Un autre utilisateur semble s’approcher de la ligne rouge, sachant tôt l’age, je louvoie innocemment, et il…

Capture du 2013-11-25 23:41:45

.. veut pas montrer son zizi. Le bon citoyen a droit à mon id Twitter.

Je commence à douter de mes capacités d’imitation, quand soudain…..

out1

Dites-moi que c’est du troll, pitié. Retranscription (bleu: lui; rose: moi):

« cherchejeune » oui mais jeune à quel point ?… Il engage la conversation.

cherchejeune: cc
cherchejeune: une question je pe
cherchejeune: sltp
Sweetie10ans: oui
cherchejeune: tu a vraiment 10ans
cherchejeune: ?
Sweetie10ans: oui je apprends français
cherchejeune: sltp
Sweetie10ans: je viens Philippines

Je vous jure, c’est super difficile: imiter l’écriture d’une personne qui apprend le français tout en restant compréhensible. En fait je doute qu’une gamine de 10 ans depuis 2 semaines en France arrive à écrire comme ça.

cherchejeune: ok tu recherche koi ici
cherchejeune: ?
cherchejeune: snif
Sweetie10ans: tu cherche jeune ?
cherchejeune: oui pk
cherchejeune: tes intereser?
cherchejeune: ?
Sweetie10ans: pourquoi?
cherchejeune: pour tout
cherchejeune: ?
Sweetie10ans: je comprend pas
cherchejeune: tu recherche quoi toi
cherchejeune: tu ve que je t aprene le francais que te donne des cours
cherchejeune: ???
Sweetie10ans: je sais un peu anglais
cherchejeune: ok
cherchejeune: tu a une photo de toi
cherchejeune: ?

(là je mets en place l’avatar de Sweetie en photo de profil; visiblement il connaît pas)

Sweetie10ans: j’ai mi
cherchejeune: ok cool
cherchejeune: tu a des formes un peu ?
Sweetie10ans: formes ?
cherchejeune: o niveau poitrine
cherchejeune: ?

Hohoho, nous y voilà. Monsieur s’intéresse à la poitrine d’une enfant de 10 ans. Je ne lâche plus le morceau.

Sweetie10ans: pas non
Sweetie10ans: maman dit: plus tard j’aurai
cherchejeune: ok et tu a de grosse fesses ou pas
Sweetie10ans: non
Sweetie10ans: pourquoi ?
cherchejeune: ok petite alors
cherchejeune: tu aimerai que je te les careses?

La description physique étant satisfaisante, jackpot: les attouchements sur mineur sont illégaux, mais monsieur en a quand même l’idée.

Sweetie10ans: mes fesses ?
cherchejeune: oui
Sweetie10ans: pourquoi ?
cherchejeune: j aime bien
cherchejeune: tu ve
cherchejeune: ?
Sweetie10ans: doux ?
cherchejeune: oui

Bon, pimentons la situation.

Sweetie10ans: j’ai enlever
Sweetie10ans: pijama
cherchejeune: tes commen las
cherchejeune: ?
Sweetie10ans: tout enlever
cherchejeune: tes nue
Sweetie10ans: oui
cherchejeune: humm
cherchejeune: montre

Oh yeah, monsieur veut du contenu pédopornographique ?

Sweetie10ans: montre?
cherchejeune: tu pe’pas prebdre photo
Sweetie10ans: non

Tentons le gros lot

Sweetie10ans: tu as facebook?
cherchejeune: tu te touche aussi
cherchejeune: tu a un tel toi

Il esquive, mais pas entièrement. Téléphone ? Je retiens ça pour plus tard. Laissons-le « guider une gamine » via l’internet.

Sweetie10ans: je touche ou
cherchejeune: seins
Sweetie10ans: j’ai pas encore seins
cherchejeune: alors en bas
Sweetie10ans: en bas?
cherchejeune: oui
cherchejeune: entre jambes
Sweetie10ans: voila
cherchejeune: ca te fai koi
Sweetie10ans: je sais pas
Sweetie10ans: chatouille
cherchejeune: ok ta des poils?
Sweetie10ans: no
cherchejeune: tes mouiller en bas
cherchejeune: ?
Sweetie10ans: pas de pipi
cherchejeune: mais mouiller de ta chatte
Sweetie10ans: c’est quoi?
cherchejeune: ton sex
Sweetie10ans: un peu
cherchejeune: cet un peu mouiller
cherchejeune: ?
cherchejeune: tes allonger ou assise
Sweetie10ans: assise
cherchejeune: ok
cherchejeune: essaye de te rentrer un’doigts

Hop hop hop, une pénétration vaginale si c’est par une tierce personne alors c’est du viol sur mineur de 18 ans. Encore un succès débloqué. Jouons un peu avec ses nerfs.

Sweetie10ans: je veux remettre le pijama
Sweetie10ans: trop froid
cherchejeune: non
cherchejeune: ?
Sweetie10ans: oui
cherchejeune: oui koi
cherchejeune: ?

Moment de flottement. Je laisse une petite pause pour laisser croire que la gamine est réellement en train d’essayer d’insérer un doigt. Il relance.

cherchejeune: t aimerai toucher sex d un homme
Sweetie10ans: non
Sweetie10ans: un doigt fait mal
cherchejeune: ok
cherchejeune: tuvoudrai pas toucher sex
cherchejeune: ?

Faisons l’idiote: il a dit précédemment que « chatte » était son sexe.

Sweetie10ans: j’ai toucher
Sweetie10ans: chatte
cherchejeune: t aime
Sweetie10ans: je sais pas
cherchejeune: je pe toucher moi

Comment réagir….

Sweetie10ans: tu es gentil ?
cherchejeune: oui
Sweetie10ans: alors oui
cherchejeune: quand
cherchejeune: ?

Que quoi ??!!

Sweetie10ans: je sais pas
cherchejeune: ta un tel

Un téléphone…  il veut le numéro de téléphone d’une gamine de 10 ans… j’aurais mais alors TELLEMENT voulu fixer un rendez-vous…

Sweetie10ans: tu veux là ?
cherchejeune: oui
cherchejeune: ou

Tentons encore une fois..

Sweetie10ans: tu as facebook
cherchejeune: no

Et zut. Bah la gamine n’a pas de téléphone.

Sweetie10ans: pas encore de telephone
Sweetie10ans: maman va acheter pour
Sweetie10ans: noel

Et là il est hors ligne.

J’enregistre la page. Mécanisme de sécurité ? Soudainement le site renvoie « Vous avez été définitivement exclu du site pour comportement déviant. »  Aaaaarg ! Attendez…  bah non, mon IP est pas bloquée ? Bref. On va dire qu’un modérateur semble avoir été alerté qu’une gamine de 10 ans serait sur un chat typiquement rempli de pervers, ce qui serait le signe d’une interprétation réaliste de ma part (même si franchement avouez, c’était capillotracté). Vous imaginez pas la trollface sur ma gueule tout le long: je me trouverais à l’occasion un chat international « terrain de chasse » de la vraie Sweetie pour voir jusqu’où je peux troller.

Holy. Shit. Que se serait-il passé si je lui avais filé mon numéro de téléphone ? En cas d’appel, la couverture aurait été grillée. Mais par SMS…  y aurait-il eu rendez-vous ? Le troll en finirait là, et tout le gentil historique transmis aux autorités compétentes, yep.

Si c’est pas du troll, alors il y a effectivement des gens pour être pris la patte dans le pot de miel. Pot de miel peu connu, puisque sur une quarantaine de gens seul 1 gus a reconnu Sweetie et il a pu suivre en direct mon « coup de filet ». Hilarité.

Internet, je t’aime.

PS: rrhaaa oui putain j’aurais pu filer le « numéro de pédophile » obtenu par Loliconne, ça aurait donné une situation cocasse. M’enfin.


EDIT 01/12 02h50

Tiens tiens tiens…  aurais-je fini par identifier l’un des terrains de chasse de la « vraie » Sweetie ? ヽ(‘ ∇‘ )ノ

Capture-du-2013-12-01-0248151

(et ça semble très réceptif au pseudo « 10 f china », miam miam miam)

Pour l’instant je pars dormir, mais plus tard dans la journée je vais tantôt jouer les « pots de miel » comme sur coco, tantôt le « pedobear » dans l’espoir de pouvoir trouver et troller en direct les gus de Terre Des Hommes…  si vous avez des gens que vous n’aimez pas trop, transmettez-moi leurs adresses mail, compte Facebook, Skype et autres..  non je plaisante, pas question de faire accuser à tord quelqu’un surtout qu’il n’y a pas vraiment de possibilité d’alibi (oui c’est précisément l’une des faiblesses de la méthode Terre Des Hommes: l’usurpation d’identité très facile si j’en crois leur FAQ).

Comment j’ai déniché le module 123flashchat en question ? Merci Associated Press pour tes photos haute résolution ^^ Je ne révélerai pas l’URL, du moins pas pour l’instant. « Responsible Disclosure » sauce Mitsu: d’abord je trolle, ensuite je publie. Juste en passant: sa page WOT:

Capture du 2013-12-01 03:05:241

« Child safety: Good »  _| ̄|○

Livetweet prévu, et « moments forts » à la suite de cet article :)


EDIT 02/12 19h00

Non non je vous ais pas oubliés, peuple des internets :)

11

Histoire de vous épargner le passage à la loupe de l’URL:  teen-chat.org :)

Donc, j’ai vite compris une chose de la méthode de « Sweetie »: si vous prenez un pseudo qui débute par un espace, un point d’exclamation ou le chiffre « 1 », vous allez être en haut de la liste des utilisateurs (qui est par ordre alphabétique). Le pseudo « 10 f philippines » est donc bien placé dans la liste, a sa place dans ce chat (quoique, ça s’adresse aux 13-19 ans), vous pouvez essayer: ça vous saute dessus en quelques secondes. Tellement beaucoup que vous DEVEZ trier les conversations, continuer celles qui ont du potentiel.

Il y a du Skype et Yahoo Messenger à collecter ? PLEIN !!! Facebook et Twitter n’ont pas franchement la cote par contre.

Troller des pédophiles et/ou éphébophiles: check.

Quid des ONG antipédos ? Bah il semblait ne pas être d’astreinte à ce moment là. J’aurais bien voulu les troller eux aussi, cette fois de « l’autre côté du miroir ».  Stay tuned.

DuckDuckGo et sa pub contextualisée

vendredi 8 novembre 2013 à 12:52

Tout d’abord, quelques rappels.

DuckDuckGo est une entreprise privée à but lucratif basée aux États-Unis d’Amérique. Le site est opéré sur une instance Amazon EC2, un service de Amazon, une entreprise américaine que je ne présente plus. Le certificat SSL présenté aux internautes est signé par GeoTrust, auquel une large majorité d’internautes sont forcés de faire confiance via inclusion par défaut dans les navigateurs web. GeoTrust est une filiale de Symantec, entreprise américaine de sécurité que je ne présente plus. Les résultats de recherche de DuckDuckGo sont fournis par Bing, avant traitement en interne. Bing est le moteur de recherche de Microsoft, une entreprise américaine que je ne présente plus.

Bref, ça fait beaucoup de maillons de la chaine qui sont concernés par le Patriot Act et pleins d’autres artifices permettant notamment à la NSA d’accéder à tous les logs de connexion, c’est d’ailleurs avéré dans le cas de Microsoft comme le prouvent les documents fournis par Edward Snowden, que je ne présente plus.

Cependant ce que j’aime bien et salue de la part de DDG, c’est qu’ils sont très actifs sur le non-traçage, et jouent « cartes sur table ». Regardez:

1

J’y reviens après. Désactivons donc Adblock pour DDG. Remarquons que Ghostery ne détecte rien, et pour cause: la pub passe par DDG. Plus précisément: le script « y.js ». Exemple:

https://duckduckgo.com/y.js?q=mitsu

DDG utilise ce script comme proxy, « pont » entre vous et la régie pub de Yahoo-Bing. Je n’en ai pas la preuve mais ça semble n’être qu’une transmission des mots-clé, avec au mieux le langage. C’est pas plus personnalisé que ça.

Décortiquons. Les données de la pub sont: du texte et de l’image, avec lien présentant des paramètres GET. Dans mon exemple on a droit à de la pub Mitsubishi. Le lien pose 2 redirections: la première de DDG (paramètre u2), la seconde par MSN (Yahoo-Microsoft). C’est cette seconde qui présente les paramètres d’affiliation, ce qui permet logiquement MSN-Yahoo-Microsoft d’authentifier le clic, d’établir la correspondance avec le mot-clé, et de payer DDG en conséquence. Le lien débouche enfin chez Mitsubishi, qui utilise son suivi de provenance (« cid=paid_search_Sitelink_bing_0068″). Jusque là c’est clair: on est tracé que quand on clique sur le lien. Vous pouvez vérifier: les favicon passent effectivement par le proxy transparent de DDG.

Conformément à leur politique, DDG est assez transparent sur la provenance des liens sponsorisés: « si vous voulez avoir votre pub chez nous, faut régler ça dans votre compte marchand Bing ». Mais en outre, la page précise que DDG a une affiliation avec Amazon et eBay. Amazon qui est déjà prestataire technique et peut dans les faits déjà tracer les connexions. Intéressons-nous à ça.

1

Vous voyez cet encart, avec un lien « Plus sur Amazon » ? Voilà l’affiliation.

Sur un lien sur l’une des images:

http://www.amazon.fr/Ray-Ban-Glasses-Mat-Noir-Carbone-Sunglasses/dp/B00DF742EU%3FSubscriptionId%3DAKIAILSHYYTFIVPWUY6Q%26tag%3Dduc-21%26linkCode%3Dxm2%26camp%3D2025%26creative%3D165953%26creativeASIN%3DB00DF742EU

Le lien « Plus sur Amazon »:

https://amazon.fr/s/?tag=duc-21&url=search-alias%3Daps&field-keywords=rayban%20glasses

Vous voyez le paramètre « tag=duc-21″. C’est ce petit truc qui dit à Amazon que si vous faites un achat, c’est cet affilié qui sera rémunéré. « field-keywords » sont là pour dire quels mots clé ont été utilisés sur DDG.

Dans le cas de eBay, l’affiliation est plus discrète: pas d’encart, il semblerait. Par contre des paramètres dans les liens de résultats, semblant bien spécifiques à DDG.

http://rover.ebay.com/rover/1/711-53200-19255-0/1?icep_ff3=2&pub=5574933636&toolid=10001&campid=5336728181&customid=&mpre=http%3A%2F%2Fwww%2Eebay%2Ecom%2Fchp%2Fbooks

Deux paramètres reviennent toujours: « pub=5574933636″ et « campid=5336728181″. C’est sans doute cela qui permet à eBay de déterminer la provenance et donc de rémunérer DDG.

« Je ne veux pas du tout être embêté-e par de la pub, même comme ça ! »

Et vous avez bien raison. J’ai aussi le sentiment qu’à chaque recoin des centaines de prédateurs n’attendent qu’une faiblesse de ma part pour drainer tout mon argent hors du porte-monnaie, ou au moins polluer mon esprit. Comment aider DDG alors ? Et bien ils acceptent des dons:

Et si vous voulez jouer à l’homme/femme sandwich pour faire connaitre DDG, vous pouvez acheter fringues, stickers et autres :) Et n’oubliez pas de faire connaitre votre choix clairement auprès de DDG en désactivant la pub dans les paramètres de DDG.

Bref DuckDuckGo présente un excellent service (avec cette sublime syntaxe BANG) et une politique de la transparence saluable, même si cela se heurte à l’obstacle technique de la nécessaire scalabilité du système et donc… la forte interconnexion avec Amazon. Je pense que DDG devrait se méfier de cette dépendance, pour ne pas se placer en porte-à-faux vis à vis de ses utilisateurs.

Comme alternative il y a bien sûr Startpage/Ixquick, qui dispose d’un serveur en co-location aux Pays-Bas. Mais j’apprécie moins leur façon d’imposer la pub en provenance de Google sans pouvoir choisir si on la veut ou non: j’imagine que c’est contractuel et donc s’ils font ça, Google leur coupe les pattes. Le risque en est d’ailleurs fort que Google les « tue dans l’œuf »: c’est Google le dominant et c’est Ixquick le dominé, je préfère ne pas les voir financièrement dépendants de Google. Mais faut reconnaitre que Ixquick ne manque pas d’idées: un proxy web, recherche images/vidéos/téléphone, bientôt un webmail… toute alternative est bonne à garder sous la main :)

Fact checking: FN et extrême droite

jeudi 3 octobre 2013 à 22:14

Marion Anne Perrine Le Pen dit « Marine Le Pen » semble s’agacer que l’on puisse la qualifier elle ou sous parti comme faisant partie de « l’extrême droite », menaçant de procès quiconque braverait l’interdit. Petit rappel pour les retardataires, « Marine » cumule les mandats suivants:

Saluez l’interdiction du cumul de mandats pour être eurodéputé-e, ce qui explique pourquoi elle préfèrerait rester conseillère sans rechercher la présidence du conseil régional. Par contre elle accumule les mandats dans le temps, avec des conseils régionaux, municipaux, des candidatures aux législatives, aux présidentielles…  bref partout où son image serait positive pour la défense de ses idées et celles de son parti. Ah oui au passage: elle est présidente d’un parti conservateur nationaliste eurosceptique: le Front National.

Vous noterez dans son cursus d’études une maitrise en droit ainsi qu’un DEA en droit pénal. Oui ça remonte à loin et je conçois tout à fait qu’elle n’a pu mettre à jour son expertise du droit, comme l’illustre sa « menace ». Menace qui, comme elle le sait très bien, ne restera qu’une menace un peu simplette dans la mesure où ses arguments sont inexacts, voire faux.


Un peu d’histoire

Le « clivage »  gauche-droite date d’il y a fort longtemps: la jeunesse de la république française. L’assemblée était alors composée de révolutionnaires d’un côté, et de royalistes de l’autre. Par le fruit du hasard, les premiers ont choisi de siéger ensemble du côté gauche de l’hémicycle, les seconds du côté droit. Révolutionnaires faisant lentement place à socialistes et républicains, et royalistes faisant place à conservateurs et libéraux. La noblesse et le clergé fussent encore représentés « à droite » un certains temps, avant que leur nombre devienne une forte minorité.

Le schéma politique des assemblées le plus répandu dans le monde se découpe ainsi:

La France n’a été que la première avec ce schéma issu du hasard. Si les révolutionnaires et royalistes avaient interverti leurs sièges, ça aurait été l’inverse. Bien sûr ces tendances sont aussi génériques que possible, il y a mille variantes et courants politiques à placer dans l’hémicycle, ou dont l’idéologie est mixte. Par envie de faire simple, on dit alors que ce mouvement est « de centre » ou « autre ».

De façon pragmatique, un parti est d’extrême droite quand ses élus sont assis tout à droite dans l’hémicycle selon le point de vue du président de l’assemblée.


L’Assemblée Nationale actuelle

source: site officiel

assemblee

Détail: les élections législatives n’ont été que parfois à la proportionnelle. Actuellement, ces élections sont au suffrage universel direct à deux tours (tour 1 à majorité absolue, tour 2 à « duel »). Ce système avantage grandement les grands partis politiques, ceux qui -oh surprise- ont adopté et défendent ce système.

L’Assemblée Nationale accueille 577 élus. Si les élus étaient choisis à la proportionnelle, l’assemblée compterait par exemple:

En l’état, on a:

Vous avez relevé un « petit problème » n’est-ce pas ? Pourquoi y a t-il autant de députés écologistes pour si peu frontnationalistes ? La réponse est simple: EELV a négocié avec le PS afin que ses candidats soient soutenus soit par alliance soit par triangulaire favorable. Oui vous avez bien lu: pour être représenté à l’assemblée, un petit ou moyen parti doit plier l’échine devant un grand parti.

Les 2 élus aux couleurs du Front National, Marion Maréchal-Le Pen et Gilbert Collard, ne font pas partie d’un groupe parlementaire. Ils sont donc « non-inscrits ».

Les « non-inscrits » sont en 2 parties:

Au milieu:

Si les élections étaient à la proportionnelle, il y a fort à parier que dans ce lot de « non-inscrits au milieu » on compte les 4 élus du Parti Pirate.

En haut à droite, un autre lot de « non-inscrits »:


L’emplacement des groupes parlementaires

Règlement de l’Assemblée Nationale, article 22:

Après constitution des groupes, le Président de l’Assemblée réunit leurs représentants en vue de procéder à la division de la salle des séances en autant de secteurs qu’il y a de groupes, et de déterminer la place des députés non inscrits, par rapport aux groupes.

Le président de l’Assemblée, c’est Claude Bartolone.

Les représentants des groupes sont:

Ouais, que des hommes au génome XY. Ensemble, ils ont donc décidé que les non-inscrits seront « ici et là ». Et puisqu’on ne veut pas casser les traditions, on place les groupes selon le schéma ancestral.

Vois-tu, Marine: si l’emplacement des sièges de Marion Maréchal et Gilbert ne te plait pas trop, c’est pas à la presse qu’il faut le dire. Mais à Claude Bartolone. En effet, en tant que président de l’assemblée, il peut décider une redistribution des groupes parlementaires, et donc leur place dans l’hémicycle. Mais personnellement, je doute qu’il veuille donner suite à tes caprices si tu lui demandes de parquer ton équipe de choc du côté tout à gauche. Chiche ?

CQFD. La députée aux couleurs familiales et l’ami de la famille sont à l’extrême droite dans l’hémicycle, par la volonté du président de l’assemblée et des représentants de groupes. Il n’y a pas de quoi en faire tout un plat, si ? Pas ma faute si les français sont cons au point de réfléchir « gauche ou droite » au lieu d’examiner l’idéologie, on connait ça au Parti Pirate.