PROJET AUTOBLOG


le hollandais volant

Site original : le hollandais volant

⇐ retour index

Mise à jour

Mise à jour de la base de données, veuillez patienter...

Chaînes YouTube scientifiques à suivre en 2018

mardi 2 janvier 2018 à 21:59

Une petite sélection de chaînes YouTube à suivre cette année (si vous ne suivez pas déjà tout ça). Beaucoup de ces chaînes sont en anglais : ce n’est pas volontaire.

Chaînes en anglais

Veritasium, MinutePhysics, PeriodicVideos, SixtySymbols : quatre chaînes incontournables que je suis depuis très longtemps. Je les note ici au cas où vous ne les connaîtriez pas.

Real Engineering (chaîne)
Une chaîne sur l’ingénierie, donc de la science appliquée à la vie réelle. Les vidéos prennent un sujet et passent en revue son historique, tout en expliquant comment les ingénieurs et les scientifiques ont résolus les problèmes qui lui sont liés.

Du métro londonien, aux polders néerlandais, en passant par les grattes-ciels, le concorde, l’aviation, le réseau électrique américain ou les chars de la seconde guerre mondiale, beaucoup de sujets divers y passent.
Le gros plus de cette chaîne est le côté « résolution des problèmes », propre au domaine de l’ingénierie, plus que de la science pure.

The Engineer Guy (chaîne)
Une autre chaîne très intéressante sur l’ingénierie. La principale différence ici, c’est que l’auteur parle d’avantage de problèmes et de solutions liés à des petits objets de la vie de tous les jours, alors que Real Engineering parle plutôt de l’ingénierie des bâtiments, et des grandes structures (routes, métro, digues…).

It's Okay To Be Smart (chaîne)
Une chaîne qui explique des choses de la vie de tous les jours : pourquoi le sel et le poivre sont-ils sur nos tables (plus qu’autre chose) ? la véritable forme de l’ADN ; les astéroïdes…
Il y a aussi pas mal de vidéos sur les insectes et la biologie en général.

SciShow (chaîne)
Chaque jour, une vidéo plus ou moins courte sur une question aussi bien scientifique que d’un autre domaine, parfois répondant aux questions des internautes. Le format est hautement vulgarisé et s’adresse plutôt à un à public large. Souvent les questions sont en rapport avec l’actualité scientifiques : Space-X, les éclipses, une récente découverte, etc. et ça rend la chaîne assez sympa si on veut garder un œil sur l’actu scientifique.
Voir aussi SciShow Space.

Physics Girl (chaîne)
Une chaîne de vulgarisation scientifique avec des expériences faites en direct pour bien comprendre. C’est assez similaire à Veritasium dans le format.

Vsauce (chaîne)
Un grand incontournable. L’auteur pose généralement une question de départ et fini par digresser dans des explications passionnantes. Il y a un très grand nombre de vidéos sur des sujets très diverses. Le format des vidéos est un peu plus long (parfois 30 minutes), mais ils valent clairement le coup tant ils contiennent des petites infos et autres anecdotes intéressantes.
Voyez aussi Vsauce2 et Vsauce3.

Smarter Every Day (chaîne)
Un peu moins de science brute, mais plus d’expériences. Je dirais que cette chaîne est aussi intéressante qu’amusante.
Il y a également aussi pas mal de vidéos en slow-motion.

In a Nutshell – Kurzgesagt (chaîne)
Et pour finir sur les chaînes anglophones, je citerais Kurtzgesagt qui est probablement l’une de mes chaînes favorites découvertes en 2017.
Une autre raison qui fait que j’adore cette chaîne en particulier est qu’elle ne fait pas juste vulgariser ou énumérer des faits. En plus de ça, les auteurs s’aventurent souvent au delà de la connaissance scientifique du moment, en étudiant « ce qui pourrait se passer si… ». Elle donne à l’internaute l’occasion de réfléchir à des problèmes qui n’ont pas encore de solutions. Elle le force à penser et à se forger un avis sur les différents scénarios exposés pour résoudre une problématique et ça c’est quelque chose de très important : ça permet d’ouvrir les discussions et le débat. Les auteurs de la chaîne ont ici la très grande intelligence de se garder eux-même de prendre une position dans la vidéo : pour une solution à un problème de société, ils analysent systématique les avantages et les inconvénients de façon remarquablement neutre (parfois même sur plusieurs vidéos : une vidéo « pour » et une vidéo « contre »).

Le format « animation » et les questions soulevées sont magnifiques à chaque fois.
On y parle d’avantage de problématiques de société : le futur, comment nourrir tout le monde, l’énergie, le climat, comment guérir du vieillissement, le revenu de base, la robotisation… ; mais n’oublient pas pour autant les questions fondamentales de la science : le paradoxe de Fermi, la dégénérescence du vide…

Chaînes en français

IodureMetallique (chaîne)
Une chaîne sur l’électronique. Le niveau est relativement haut parfois, mais c’est ce qui rend l’ensemble très intéressant. Certaines vidéos sont également classables dans l’exploration urbaine. Quand l’auteur concilie les deux, ça donne des vidéos sur les transformateurs EDF ou la qualité de l’alimentation délivrée par les chargeurs de téléphones à pédales présentes dans certaines gares SNCF.

Axolot (chaîne)
Est-ce encore la peine de présenter cette chaîne là ?
Axolot fait des vidéos sur les petites (et grandes) curiosités présentes dans les objets ou les lieux un peu partout dans le monde. Vous trouverez par exemple des vidéos sur les trucs insolites de Londres, de New-York ou d’Avignon. Les images sont magnifiques, tout comme le reste.
Ok, ce n’est pas vraiment de la science, tout ça, mais ça reste de la découverte et de la culture, et c’est pour ça qu’elle a sa place ici.

Florence Porcel (chaîne)
Une chaîne sur l’actualité des sciences de l’univers et de l’astronomie. Il y a aussi une section dédiée aux #fails scientifiques de la TV, où l’auteure corrige les erreurs qui se sont glissées à la télé.

Les Revues du Monde (chaîne)
Comme pour Axolot, il n’est pas question ici de sciences, mais plutôt d’histoire et de découverte : de l’Égypte antique à la véritable origine de Noël, en passant par les rîtes glauques du moyen-âge aux différentes tentatives d’assassinat de Hitler durant la seconde guerre mondiale. Là aussi, du très bon qui fait que je l’ajoute ici.

Primum Non Nocere (chaîne)
Une chaîne sur la médecine : santé, gestes qui sauvent, pharma, biologie… Très intéressante également, même pour moi qui suis plutôt du domaine de la physique.

Dr Nozman (chaîne)
Je connais la chaîne depuis un moment mais je ne m’y étais jamais attardé avant quelques semaines.
Je la recommande désormais : non seulement les explications sont intéressantes, bien vulgarisées et les vidéos agréables et amusantes à regarder (j’aime bien le format à la narration rapide), mais l’auteur semble collectionner tout un tas d’objets scientifiques et éducatifs, chose que je fais moi-même également depuis quelques années déjà : voir ici et (et ce n’est pas terminé).
Voilà qui est « excellent ».

Science Étonnante (chaîne)
Une chaîne sur la physique, mais pas que : il y a également un peu de bio, d’informatique, de statistiques, de math ainsi que sa série sur les illusions du cerveau ou biais cognitifs nommé « crétin de cerveau ».
Selon moi, l’une des meilleurs chaînes sur la physique.

La statistique expliquée à mon chat (chaîne)
Tout est dans le titre : une chaîne sur les statistiques (incluant donc bien entendu tous les exemples où les stats sont très contre-intuitives voire déroutantes), bien vulgarisée et donc très abordable.

La neutralité du net est morte, les FAI américains font la fête

samedi 23 décembre 2017 à 13:09

Comcast, un gros FAI américain, a décidé d’attribuer 1 000 dollars de prime à tous ses employés pour fêter la mort de la neutralité du net.

C’est gerbant.
Absolument gerbant.

Pour donner une analogie, c’est comme si Total ou Areva donnait une prime à tous ses employés parce que le gouvernement Français les aurait autorisé à polluer tout le territoire comme des gros porcs, rendant malade des populations entières, en plus de détruire faune, flore et de détruire le sol pour des milliers d’années.

Si vous ne comprenez pas le concept « d’argent sale », voilà un exemple.

Comcast, le FAI, s’il donne tout ce fric, c’est surtout qu’ils vont le récupérer très largement avec leurs « « « offres » » » commerciales dans les mois à venir, tirant partie des possibilités ouvertes par la mort de la neutralité du net (argent que les clients devront donc dépenser en plus pour avoir accès à tel ou tel site que le FAI va bloquer parce qu’il aura envie).

Je ne sais pas si, à la place des employés, j’aurais gardé ce fric. Ça m’aurait fait mal.
Je pense que j’aurais tout donné à l’EFF (qui milite et œuvre, entre autre, pour la neutralité).

Bah.

De la prison pour un « like » ? Pas vraiment, non…

lundi 11 décembre 2017 à 18:32

Vive les titres de merde :

Ce qui me gêne, c’est ça :

pour un « like » sur Facebook

Car ce n’est pas vrai.

Il a reçu 3 mois de prison pour avoir relayé de la propagande terroriste (de Daesh).

C’est ça qui est interdit.
C’est pour ça qu’il a été condamné.

Pas pour un « like ».

Il faut arrêter de considérer Facebook (et le monde virtuel en général) comme étant une zone où on peut tout faire impunément et tout prendre à la légère.

Le « monde virtuel » fait partie du « monde réel » : les mêmes lois, les mêmes principes s’y appliquent.

Liker, retweeter ou partager une photo violente issue par un groupe terroriste ça revient, si on transpose, à faire un tour dans la rue avec un tshirt à l’effigie de Daesh, ou bien en criant partout que « le terrorisme c’est amusant ou cool ».
C’est un comportement complètement stupide, et qui est, pour le coup, réprimandé par la loi. À juste titre.

Le foutage de gueule des applications « Lite »

mercredi 6 décembre 2017 à 14:16

Y a plein d’applications « Lite » en ce moment. Même des articles entiers qui en parlent.

En gros, ils font des applications qui marchaient bien, mais qui sont devenus des usines à gaz impossibles à utiliser pour le commun des mortels (qui n’ont que 3000 mAh dans la batterie et seulement 4 Go de Ram dans la poche — lol).

Du coup, ils font des applications « Lite » qui correspondent en gros à la version 1.0 de leur applications initiale : légère, rapide, sans options qualifiable d’inutile et qui marche même sur un téléphone à cadran.

Ce qui me fait assez marrer, c’est qu’il faut toujours installer ces applications, et les maintenir à jour, tout ça.

Je n’ai (à part Tumblr) pas d’application sociale sur mon téléphone. Pourtant j’utilise régulièrement des choses comme Twitter, Mastodon, Youtube, Facebook, voire parfois Google+ ou DeviantArt. J’ai mon navigateur qui me sert à ça et ça marche très bien.
Ce n’est pas même lent ou limité : je ne vois pas ce qui pourrait me manquer, en fait : c’est là, ça fonctionne, que demander de plus ?

Ces entrerises ont fait le choix d’avoir à maintenir deux versions de leur programmes : la version lourde, et la version normale… oops, pardon : la version normale et la version Lite. Alors qu’ils pourraient faire tout ça dans une interface Web…
Mais bon, la vraie raison ce n’est pas qu’ils n’en sont pas capables (la preuve : leur interface fonctionne, malgré le fait qu’ils la dégradent régulièrement eux-même), mais qu’ils veulent qu’on installe leur application directement : il n’y a que comme ça qu’ils peuvent avoir accès à nos contacts, nos emails, nos préférences, notre position, notre emploi du temps et tout le reste.

Effectivement, ça serait dommage…
Tellement dommage que Google (sur Android) va chasser les applications qui accèdent à nos données comme ça. Ouf.

Firefox 57 « Quantum » est là !

mardi 14 novembre 2017 à 18:26

i
Le nouveau Firefox « Quantum » est là.

On sait tous que Chrome sux mais tout le monde l’utilisait parce que Firefox était devenu lent. Avec cette version Quantum, Firefox revient définitivement dans la course et il explose tout !

Le travail accompli par l’équipe de Mozilla ainsi que tous les 780 contributeurs et bénévoles du monde entier sur le projet est absolument énorme.

Ils ont réécrit tout le moteur de rendu du navigateur (toute la mécanique interne, qui permet de transformer le code d’un site web en une page web bien jolie et lisible pour tous), ce qui est déjà en soi un travail monstrueux, mais ils sont pour cela allé jusqu’à mettre au point un langage de programmation dédié, Rust, sur lequel ils travaillent depuis quelques temps déjà et qui évite certains types de bug (en particulier liée aux processeurs multi-cœurs actuels) et qui permet de tirer profit de toute la puissance des ordinateurs modernes.

Sérieux, si vous surfez beaucoup, essayez-le : niveau vitesse, il est fulgurant.

Ils ont refait le système d’extensions (désormais beaucoup plus rapide et sécurisé) et ils y ont ajouté une nouvelle interface (plus jolie et plus moderne) ainsi qu’une nouvelle charge graphique.

Bref, c’est la plus grande mise à jour pour ce navigateur, sans qui le web en serait toujours comme en 2000 avec Internet Explorer 6.