PROJET AUTOBLOG


le hollandais volant

Site original : le hollandais volant

⇐ retour index

Non, insulter une femme-noire-handicapée ne fait pas de moi un sexiste-raciste-intolérant !

mercredi 9 octobre 2013 à 16:23
affiche banania y a bon
Rhââaaa®, que je déteste cette mentalité où l’on ne peut plus rien dire sans être fiché soit raciste, soit sexiste, soit homophobe, soit n’importe quoi d’autre considéré comme socialement pas bien.

Aujourd’hui, un député fait le poulet à l’assemblé, alors qu’une députée parle et tout de suite : « sexisme à l’assemblée ».

Qu’ils fassent le con avec l’argent public, c’est une chose, ils sont là pour ça et tout le monde trouve ça normal. Mais faut-il toujours que n’importe quelle action soit sexiste/raciste/homophobe ? Et si c’était juste une moquerie sans aucune raison (sinon la connerie de ceux qui votent les lois) ?

Putain…

C’est pas parce que je gueule sur un noir qui manque de m’écraser que je suis raciste !
C’est pas parce que j’insulte un handicapé dans un fauteuil roulant parce qu’il fonce dans mon vélo que je suis intolérant¹ !
C’est pas parce que je dis à une femme d’aller se garer ailleurs qu’en plein milieu du chemin que je suis sexiste !

Sérieux les gars, arrêtez de raconter n’importe quoi.

Oh et pardon hein, j’ai dit « noir » au lieu de « personne de couleur » ? Allez-vous faire foutre aussi avec votre politiquement correcte à la con. C’est pas parce que j’emploie l’un ou l’autre des termes que ma pensée varie et la vôtre non plus, vous le savez très bien.

Et laissez-nous nous insulter sans que ça fasse la une du canard à chaque fois.

(¹ : j’avais mis « homophobe » au début, mais on me fait remarquer que sa définition actuelle ne désigne que le rejet des homosexuels, ce qui n’est pas le sens que je voulais lui donner ici)

image de just.luc

Non, insulter une femme-noire-handicapée ne fait pas de moi un sexiste-raciste-intolérant !

mercredi 9 octobre 2013 à 14:23
affiche banania y a bon
Rhââaaa®, que je déteste cette mentalité où l’on ne peut plus rien dire sans être fiché soit raciste, soit sexiste, soit homophobe, soit n’importe quoi d’autre considéré comme socialement pas bien.

Aujourd’hui, un député fait le poulet à l’assemblé, alors qu’une députée parle et tout de suite : « sexisme à l’assemblée ».

Qu’ils fassent le con avec l’argent public, c’est une chose, ils sont là pour ça et tout le monde trouve ça normal. Mais faut-il toujours que n’importe quelle action soit sexiste/raciste/homophobe ? Et si c’était juste une moquerie sans aucune raison (sinon la connerie de ceux qui votent les lois) ?

Putain…

C’est pas parce que je gueule sur un noir qui manque de m’écraser que je suis raciste !
C’est pas parce que j’insulte un handicapé dans un fauteuil roulant parce qu’il fonce dans mon vélo que je suis intolérant¹ !
C’est pas parce que je dis à une femme d’aller se garer ailleurs qu’en plein milieu du chemin que je suis sexiste !

Sérieux les gars, arrêtez de raconter n’importe quoi.

Oh et pardon hein, j’ai dit « noir » au lieu de « personne de couleur » ? Allez-vous faire foutre aussi avec votre politiquement correcte à la con. C’est pas parce que j’emploie l’un ou l’autre des termes que ma pensée varie et la vôtre non plus, vous le savez très bien.

Et laissez-nous nous insulter sans que ça fasse la une du canard à chaque fois.

(¹ : j’avais mis « homophobe » au début, mais on me fait remarquer que sa définition actuelle ne désigne que le rejet des homosexuels, ce qui n’est pas le sens que je voulais lui donner ici)

image de just.luc

Pourquoi le flat design tel qu’il est utilisé actuellement sux

lundi 7 octobre 2013 à 18:09
Le flat design dans les interfaces des sites-web, des logiciels et même ailleurs, c’est assez à la mode en ce moment.

En fait, ça consiste tout simplement à supprimer les dégradés, les arrondis et bien souvent à l’usage d’icônes monochromes et sans détails :

Depuis peu, le logo de Google a changé :

logo de google avant et après flat design
Dans Android, par exemple, entre la version 2.3 de 2010 et 4.1 de 2012:

comparaison entre android 2.3 et 4.1

À première vue, ça semble joli : c’est la suppression du bruit visuel apporté par les dégradés et arrondis, les détails, les ombres et les bordures et tracés inutiles.

Sauf que, pour l’interface d’Android par exemple, c’est utilisé sur des téléphones dont la coque est arrondie, avec des reflets (donc dégradés), des dessins et bordures partout. Au final : ça loupe tout : une interface flat-design dans un appareil au look fancy. J’aime pas du tout : c’est moche.

Pour moi, dans le design, il faut que tout suive. Autrement, ça donne des contrastes visuellement contestables. Regardez par exemple le design entre le Samsung Galaxy S3 et le Sony XPeria S : le premier est arrondi avec une interface flat, et le second est flat avec une interface flat. Je ne possède aucun des deux téléphones là, ni ne projette de les prendre, mais visuellement parlant, je trouve quand même le Sony est beaucoup plus adapté à son interface logicielle.

Pour une interface flat, il y a aussi le Nokia Lumia et il aurait pu y avoir l’Ubuntu Edge, que je trouve très classe.

Il y a des choses qui ne vont pas ensemble, et parmi ça il y a le design fancy et le flat qui — à mon avis — donnent quelque chose d’horrible quand on les mélange.


Pour les interfaces sur ordinateurs, il n’y a rien à faire : entre une interface flat et une interface plus classique, je préfère largement le deuxième. L’autre me donnant toujours cette impression de travailler sous Windows 95.

Pourquoi le flat design tel qu’il est utilisé actuellement sux

lundi 7 octobre 2013 à 16:09
Le flat design dans les interfaces des sites-web, des logiciels et même ailleurs, c’est assez à la mode en ce moment.

En fait, ça consiste tout simplement à supprimer les dégradés, les arrondis et bien souvent à l’usage d’icônes monochromes et sans détails :

Depuis peu, le logo de Google a changé :

logo de google avant et après flat design
Dans Android, par exemple, entre la version 2.3 de 2010 et 4.1 de 2012:

comparaison entre android 2.3 et 4.1

À première vue, ça semble joli : c’est la suppression du bruit visuel apporté par les dégradés et arrondis, les détails, les ombres et les bordures et tracés inutiles.

Sauf que, pour l’interface d’Android par exemple, c’est utilisé sur des téléphones dont la coque est arrondie, avec des reflets (donc dégradés), des dessins et bordures partout. Au final : ça loupe tout : une interface flat-design dans un appareil au look fancy. J’aime pas du tout : c’est moche.

Pour moi, dans le design, il faut que tout suive. Autrement, ça donne des contrastes visuellement contestables. Regardez par exemple le design entre le Samsung Galaxy S3 et le Sony XPeria S : le premier est arrondi avec une interface flat, et le second est flat avec une interface flat. Je ne possède aucun des deux téléphones là, ni ne projette de les prendre, mais visuellement parlant, je trouve quand même le Sony est beaucoup plus adapté à son interface logicielle.

Pour une interface flat, il y a aussi le Nokia Lumia et il aurait pu y avoir l’Ubuntu Edge, que je trouve très classe.

Il y a des choses qui ne vont pas ensemble, et parmi ça il y a le design fancy et le flat qui — à mon avis — donnent quelque chose d’horrible quand on les mélange.


Pour les interfaces sur ordinateurs, il n’y a rien à faire : entre une interface flat et une interface plus classique, je préfère largement le deuxième. L’autre me donnant toujours cette impression de travailler sous Windows 95.

Le web reviendrait-il un peu aux internautes ?

samedi 5 octobre 2013 à 19:10
porte monnaie en forme de pierre avec des pièces Tiens tiens, un blog que je suis pas mal, Hackaday, demande gentiment aux internautes de désactiver le bloqueur de publicité.
Ils sont très loin d’être les seuls : que ce soient les forums d’entre-aide, blogs, grands sites… ils passent pratiquement tous par un article pour demander la désactivation des bloqueurs de publicité disant que bloquer les pubs car ça tue leur économie.

Comme c’est mignon.

Pendant des années ils ont maltraité les internautes avec des publicités clignotantes, des gifs, des liens vérolés et des popup intrusifs…
Maintenant qu’Ad-Block est très connu et disponible pour pratiquement tous les navigateurs et toutes les plates-formes, ils se rendent compte que ce sont les internautes qui leurs donnent leur pain et ils nous supplient de les respecter ?

J’aime bien Hackaday, et j’aime ce qu’ils font, et je veux qu’ils continuent. Donc je ferais un effort de laisser quelques pubs, mais si c’est trop intrusif, je m’en irai : le contenu compte, mais le respect des internautes également.

Oui, c’est bien qu’ils se rendent compte que ce sont les internautes qui posent les règles. Au moins ils comprennent maintenant qu’un site dépend de ses lecteurs quand il s’agit des revenus publicitaires, et qu’ils faut mieux respecter un maximum ceux qui les font vivre.

(Oui je sais, le principal problème des pubs sur les pages web ce n’est plus trop le dérangement visuel, mais le tracking, et ça c’est un autre problème, résoluble autrement.)

image de Aaron Shumaker