PROJET AUTOBLOG


Reflets

Site original : Reflets

⇐ retour index

Les menstruations de la honte

lundi 22 mai 2017 à 21:41
Il n est pas très habituel de lire des choses au sujet de la contraception sur Reflets mais quand contraception cohabite avec sociologie, Reflets semble un bon lieu pour une telle réflexion. Il n’a certainement […]

Les étranges déclarations de Gérard Collomb sur les victimes de pédophiles

lundi 22 mai 2017 à 11:24
Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb a une façon très particulière de dédouaner le cardinal Philippe Barbarin. Ce dernier était accusé de ne pas avoir signalé à la justice des actes pédophiles de la part […]

Le jour du début [global zero day]

vendredi 19 mai 2017 à 17:23
One Quelque part en France, le 2 novembre 2017 Rien ne laissait présager qu’un jour une attaque pareille puisse être possible. Rien. Il y avait bien eu quelques articles un peu alarmistes de chercheurs en […]

Il serait temps d’arrêter avec cette histoire de Wannacry

jeudi 18 mai 2017 à 15:07
La plus grande cyber-attaque mondiale de tous les temps nous est tombée dessus. En tout cas, le nombre d’articles alarmants, avec en prime des attributions plus ou moins loufoques, nous asphyxie. Que les entreprises de […]

WNCRY : pénalisons la bêtise numérique

mercredi 17 mai 2017 à 10:50

Wncry, vous en avez forcément entendu parler. Cette attaque qui n’en est pas une a connu une vitesse de propagation certes impressionnante, mais contrairement à ce que nous avons pu entendre ou lire n’est pas « inédite ». Elle est en fait le résultat d’un bout de code qui n’aurait jamais du exister : une arme électronique de la NSA (un 0Day), qui a fuité, qui exploite des systèmes non mis à jour.

Cette pseudo « cyber catastrophe » n’en est pas une, il n’y a pas de fatalité, et le bon sens nous permettrait, si ce n’est de les éviter, au moins d’en limiter les effets.

Le commerce des 0day devrait être pénalisé, de Finfisher à l’Equation Group en passant par Stuxnet ou Hacking Team, nous en connaissons les effets… inéluctables, ils se retournent contre tout Internet.

Et au risque d’en choquer certains, il devient nécessaire de réprimer les personnes physiques ou morales qui connectent quoi que ce soit à Internet alors qu’elles savent que plus aucun correctif de sécurité n’est assuré sur l’objet qu’ils connectent à Internet.

Qu’une entreprise, une administration, un OIV, laisse en 2017 connectées au Net des machines sous Windows XP n’est pas tolérable, la justice et la loi doivent apporter des réponses fermes à ce problème qui dépasse de loin leur propre confort et impacte au final les personnes numériquement les plus faibles.

Vous trouvez ça idiot ? Mettez donc ça en perspective avec Hadopi et son délit de « négligence caractérisée ».